Salut à toi !

 

Tu aime voyager, visiter, découvrir… et courir ? Ne ferme pas cet onglet, ne quitte pas la page, cet article devrait t’intéresser !

En effet, je vais te parler aujourd’hui de l’application “Runnin’City“, une référence en matière de running touristique.

C’est au village départ du LUT que j’ai rencontré Christophe, un membre de l’équipe Runnin’City, avec qui j’ai bien sympathisé, et qui m’a expliqué le principe et le fonctionnement de cette application innovatrice.

J’ai tout de suite été intrigué et curieux par le concept de celle-ci. C’est pour cela que j’ai décidé de te proposer un test !

 

Bon, après cette petite introduction qui te laisse l’eau à la bouche, passons désormais à l’article, que j’ai décomposé en plusieurs parties, il te suffit de cliquer pour accéder à celles-ci :

 

Bonne lecture !

 


Présentation de Runnin’City

 

Runnin’City est donc une application smartphone (iOS/Android), 100% gratuite, qui te permet de suivre des itinéraires pré établis dans plus de 120 villes dans le monde.

Grâce au guide GPS vocal, à l’audioguide et à la carte sur l’application, tu vas pouvoir découvrir, t’enrichir et te faire plaisir tout en courant. L’application va te guider

L’application propose des “Smart Run” (plus de 350 dans le monde) de 5, 10 ou 15km pour le moment, avec + ou – de dénivelé.

 

TEST L'application Runnin'City morning runner

 

Les fonctionnalités :

  • Runnin’City guide depuis l’emplacement actuel de l’utilisateur vers le point le plus proche du Smart Run.
  • 15-30 secondes d’informations touristiques lues par l’application devant chaque point d’intérêt.
  • Guidage GPS vocal d’un point d’intérêt à un autre.
  • Possibilité d’utiliser l’application en ayant désactivé les données à l’étranger : télécharger le Smart Run à l’avance pour ne plus avoir besoin d’Internet par la suite.
  • Nouvelles villes et Smart Runs ajoutés toutes les semaines.
  • Application et tous les contenus disponibles en anglais et en français (autres langues bientôt disponibles).

 

FAQ :

Quelques petites questions que tu peux te poser … !

 

De quoi ai-je besoin ?

Ton smartphone, des écouteurs pour être plus à l’aise (presque indispensables, les hauts parleurs ont leur limite, surtout en ville) et bien sur tes jambes ! 😀

 

Je ne sais pas me rendre sur un des points du parcours ?

Pas de soucis, lance l’application et celle-ci te guidera jusqu’au point le plus proche de l’itinéraire choisi. On peut dire que cela fait guise d’échauffement ! 😀

 

Je peux écouter de la musique en même temps ?

Absolument ! Quand la voix du GPS ou de la guide touristique parle, ta musique sera automatiquement légèrement baissée, pour te permettre d’entendre parfaitement les instructions de l’application. Tout se fait automatiquement, lance Runnin’City et ton application de musique avant de partir et c’est tout !

 

Nous allons voir maintenant, comment installer l’application et la première mise en route.

 


Installation et mise en route et  de l’application

 

Tout d’abord, il va falloir télécharger l’application sur ton smartphone. Elle est disponible sur les plateformes iOS et Android. Pour ma part, j’ai un Honor 9 (Android), donc les captures d’écran sont sous Android, mais avec iOS, l’opération est similaire !

 

  • Télécharger l’application sur le store :

TEST L'application Runnin'City morning runner

Le lien de l’app Android 

Le lien de l’app iOS

  • Lancer l’application et s’inscrire :

Tu as ici plusieurs possibilités. T’inscrire avec un compte déjà existant sur Facebook ou Twitter (je recommande), ou créer un compte avec une adresse mail. Pour ma part, j’ai lié mon compte Facebook pur que l’application puisse récupérer mes informations et que tout se fasse automatiquement sans avoir besoin de renseigner toutes mes infos. Un gain de temps non négligeable.

 

  • Voilà, tu es prêt !

Une fois connecté, tu as désormais accès au contenu de l’application. La page d’accueil te mènera directement vers le choix de la ville. Tu peux laisser faire la géolocalisation,  ou entrer manuellement une ville. Tu as ensuite accès à la liste des itinéraires disponibles dans la ville sélectionnée.

 

  • Si tu as encore un peu de mal avec le fonctionnement de l’application, une partie tutoriel est disponible directement à partir de l’interface de celle-ci !

 

Maintenant que nous sommes prêts à utiliser l’application, passons tout de suite au test !

 


Test en conditions réelles

 

Démarrage de l’activité : 

Pour faire suite au petit “tutoriel” que je t’ai montré ci-dessus, je vais te montrer comment démarrer une activité et te donner mon avis !

 

Tout d’abord, choisi ta ville (France et international !). Tu aura ensuite la liste des itinéraires disponibles. À partir de là, on remarque plusieurs informations au sujet de ceux-ci : difficulté, distance, dénivelé… Plutôt pratique pour savoir à quoi s’attendre !

 

On peut également consulter le parcours sans problèmes. Tout les petits points sur la carte correspondent justement à un lieu clef du parcours, ou tu auras droit à l’intervention de la fameuse guide touristique.

TEST L'application Runnin'City morning runner

Le trait vert correspond au parcours

 

Une fois le parcours sélectionné, il suffit d’appuyer sur “Débutez votre Smart Run” comme indiqué ci-dessus. L’application va donc lancer votre activité.

Bien évidement, il est difficile de se trouver exactement sur un axe du parcours, surtout si l’on ne connaît pas la ville. Et c’est la que Runnin’City à la solution ! Un système de guidage jusqu’au point le plus proche de l’itinéraire va te guider pour récupérer celui-ci le plus rapidement possible. Par exemple, j’ai choisi le parcours “Grand Lyon”. Je suis parti de Lyon 8 et j’étais à 3.27 km du point le plus proche comme on le voit ci-dessous. L’application m’a donc guidé et j’ai pu commencer l’activité. 👍

TEST L'application Runnin'City morning runner

 

Pour ma part, j’ai trouvé la partie “Sélection de l’itinéraire” bien établie et précise. On sait à quoi s’attendre avec la description, le niveau de difficulté, la distance et le dénivelé. Il y en a pour tous les niveaux, et on peut même cibler un endroit de la ville qui nous intéresse plus qu’un autre. Le guidage vers le point le plus proche est aussi une très bonne idée, indispensable, surtout en terre inconnue ! Que du plus à ce niveau la !

 

Suivi de l’itinéraire et guidage : 

J’ai testé l’application pour mon premier run avec une ceinture type Flipbelt.

On fait tous des erreurs et j’ai compris que ce n’étais pas l’idéal, étant donné que je n’avais pas la vue sur le parcours. Malgré un bon guidage de la voix du monsieur du GPS, il est arrivé à quelques moments de me tromper de rue. Rien de très grave, surtout que l’application t’indique de faire demi tour, ou te remets sur le droit chemin.

 

Effectivement, j’ai ensuite retesté l’application sur un autre parcours, plus court, avec mon brassard Shapeheart, ce qui m’a permis de pouvoir jeter un oeil de temps en temps au parcours et être sûr de ne pas me tromper.

Et bien, figure toi que c’était beaucoup mieux, car en plus de la voix j’avais le parcours sous les yeux, du coup, je pouvais anticiper les changements de direction tranquillement.

On va dire que si on a déjà fait le parcours, on si on connaît vraiment bien la ville, on peut le faire sans jeter un oeil sur l’application, mais si tu découvres, ou que tu n’es pas vraiment sur du trajet, le brassard autour du bras est le top !

 

Au niveau de l’ergonomie, rien à redire, on a une vue type GPS avec un gros trait vert sur l’itinéraire. On a la possibilité de recentrer le GPS sur soit, d’explorer le parcours… On voit également le nombre de KM restant, le temps écoulé et son allure !

TEST L'application Runnin'City morning runner

La montée de la Sarra qui pique toujours !

 

Aspect touristique : 

Alors la, je suis vraiment épaté, et je pense que c’est une des grandes réussites de cette application.

Les parcours sont pensés et réfléchis pour passer sur les lieux, monuments, places… cultes de la ville que l’on “visite”.  Le petit bonus est que la voix d’une sympathique demoiselle, qui nous fait office de guide touristique, se manifeste également à chaque fois que l’on passe sur un endroit clef du parcours (lieu culturel, place, monument…). Cette fameuse voix nous donne des informations au sujet de ce lieu afin d’en savoir un petit peu plus et de s’enrichir. Par exemple, sur mon parcours du “Grand Lyon”, j’ai eu le droit à l’histoire de la place Bellecour, de la cathédrale de Fourvière, de la piste de la Sarra… et j’en passe. Et figure toi que j’ai appris plein de choses intéressantes alors que je suis Lyonnais depuis toujours !

L’application permet de se rincer les yeux et d’allier le sport à la découverte et au tourisme. Ce point la m’a vraiment plu !

TEST L'application Runnin'City morning runner

Un petit tour à Fourvière

 

Bilan : 

  Le point positif : Mise à part le fait que l’application est 100% gratuite, je dirai le concept en général. Ce qu’a fait l’équipe de Runnin’City est quand même exceptionnel, pour visiter, se balader, et même suivre un parcours pour casser sa routine dans sa propre ville.

 

  Le point négatif : Parfois la voix du GPS est un peu tardive et s’il y a plusieurs rues, on peut vite se tromper (l’idéal est d’avoir son téléphone autour de son bras pour regarder le GPS et anticiper un peu le trajet)

 


Conclusion

 

Une super idée qui te permet de découvrir, t’amuser et t’instruire tout en courant. L’application est encore jeune et à un énorme potentiel de développement, que ce soit au niveau des fonctionnalités ou encore des itinéraires proposés dans les villes du monde entier.

Je te conseille vraiment d’essayer, et dans tout les cas tu ne seras pas déçu car c’est 100% gratuit !

Prochaine étape, tester Runnin’City dans une ville autre que Lyon ?

 

En tout cas j’espère que cet article t’as plu, aller, à ton tour de télécharger l’application, et donne moi ton avis en commentaire !

A bientôt !