Introduction

Salut à tous !

On se retrouve aujourd’hui pour le test des très belles Flight Vectiv de The North Face ! Cette dernière est au passage la première chaussure de Trail avec une plaque en fibre de carbone. Une grande innovation de la part de The North Face !

Elle à déjà fait parler d’elle l’année dernière à l’occasion de l’UTMB en off (chrono de 21 h 17) de M. Pau Capell !

Vous connaissez mon amour pour les chaussures avec plaque carbone, c’était donc un grand plaisir pour moi de tester ce modèle intrigant. Voyons cela tout de suite ensemble !

Bonne lecture ! 😀

 


Présentation des Flight Vectiv

test the north face vectiv

 

Pour qui / quelle distance ?

Cette chaussure est adaptée à tous types de distances en Trail. J’aborderais ce point plus tard dans ce test mais elle fonctionne aussi bien sur des formats courts et longs (Ultra Trail). Pau Capel à d’ailleurs couru son UTMB en OFF l’année dernière avec ce modèle.

 

Informations générales

Voici quelques informations primordiales à savoir sur ce modèle :

  • Prix : 200 €
  • Drop : 6 mm
  • Poids : 297 g en 42
  • Coloris : homme et femme

 

Voyons maintenant plus en détail la Flight Vectiv !


 

La semelle extérieure :

La première chose très flagrante sur la semelle extérieure des Flight Vectiv, sont les nombreux crampons de 3.5 mm tout le long de celle-ci. Ceux-ci vont permettre une très bonne accroche sur tous types de chemins de trail. Elle est composée de caoutchouc « Surface control » avec une très bonne adhérence.

Enfin, le profil bas de ce modèle permet un bon déroulé du pied, une traction et une propulsion  très efficace, ce qui améliore le dynamisme.

 

La semelle intermédiaire :

La semelle intermédiaire à une forme légèrement courbée, qu’on appelle également « rocker« . Cela permet une foulée plus dynamique et une bonne propulsion ! Combiné à cette géométrie de semelle, est intégrée la fameuse plaque 3D en fibre carbone à double densité sur le haut de la semelle intermédiaire, sous le pied. Celle-ci permet notamment un gain en stabilité multidirectionnelle et une bonne propulsion vers l’avant.

Pour parler un petit peu des matériaux qui compose la semelle, nous avons 2 mousses :

Une mousse un peu plus ferme à l’arrière et une plus douce à l’avant. Ces deux mousses restent globalement très légères afin d’améliorer l’amorti et le rebond.

Avec ces trois composants (mousses légères, plaque en fibre de carbone et géométrie rocker), on remarque bien que The North Face à mis en avant 2 points : le dynamisme et l’amorti.

 

La tige et l’ajustement :

Le mesh Matryx utilisé est reconnu et de très bonne qualité. Celui-ci est exactement composé de fils en Kevlar et en polyamide,  très solides, mais également incroyablement légers, cette technologie apporte un soutien flexible et une bonne résistance aux frottements.

On remarque de nombreux renforts sur le mesh mais également au niveau de l’avant du pied, proche des orteils, fin d’améliorer la sécurité du pied et la durabilité de la chaussure.

Au niveau de l’ajustement, on remarque sur la seconde photo un contrefort 3D au niveau du talon pour un ajustement précis. Une fois dans la chaussure, on se sent bien maintenu au niveau de la cheville et un peu comme dans des « chaussons », grâce à l’ajustement flexible sur cette zone là.

Enfin, on retrouve également de nombreux éléments réfléchissants pour assurer une bonne sécurité et visibilité.

 

Le poids :

297 grammes en taille 42. Le poids reste raisonnable et il est toujours compliqué de faire très léger sur des modèles trail sans sacrifier la durabilité de la chaussure, et ici en l’occurrence la plaque en carbone également. Ce poids est donc justifié et n’empêche en rien le bon dynamisme de ce modèle.

 

La durabilité :

J’ai couru une centaine de kilomètres avec les Flight Vectiv. Le point positif est qu’elles sont encore en très bon état, au niveau de l’usure. Le mesh est bien résistant, je n’ai aucune accroche et les renforts sont également efficaces. Le seul petit point négatif est qu’elles se salissent très vite, à cause de la matière du mesh et surtout de sa couleur blanche. Un petit détail pas forcement très important.

Je ne peux pas vous dire pour le moment combien de km vont me durer les Flight Vectiv, mais au vu de son état actuel et du travail de The North Face sur ce point là, je pense que la durabilité est plutôt bonne.

 


Retour d’expérience

 

test the north face vectiv

 

J’ai couru plusieurs sorties trail dans les monts d’or Lyonnais avec les Flight Vectiv, pour un total de 100 km environ. Des chemins plus ou moins techniques, mais quoi qu’il en soit, je n’ai pas fais de sorties en montagne avec. La distance maximum que j’ai réalisé avec les Flight Vectiv est 21 km avec 1000 D+.

 

Mon avis :

Avec sa plaque en fibre de carbone et son dynamisme, cette chaussure est plutôt axée « performance« . C’est un peu l’équivalent des chaussures carbone sur route mais dédiée au trail. Bien évidemment l’efficacité en terme de gain d’énergie ne sera pas le même que des chaussures de route (qui est un terrain linéaire et plat), mais elle est très efficace dans certains cas de figure.

Ca reste une chaussure de trail, mais sur la route elle fait également le travail pour relancer, et j’ai été agréablement du dynamisme sur des portions de route durant mes sorties trail.

J’aime également le bon amorti de la semelle intermédiaire, qui se fait ressentir en descente notamment.

Petit point négatif que j’ai trouvé est que je trouve la tige de la chaussure un peu rigide, et pas forcement très flexible. Sur des descentes très techniques, cela peut être gênant, et je fais plus attention à mes appuis, du coup.

Je ne pense pas que cette chaussure soit faite pour des terrains très techniques et caillouteux (comme l’échappée belle par exemple pour citer un trail). Par contre sur du chemin de trail classique, voir peu technique, elles sont redoutables.

J’ai remarqué que le gain d’énergie, notamment apporté par la plaque carbone, se fait bien ressentir sur les montées / descentes avec de petits degrés, et également sur le plat et la route. Sur des très gros degrés, on ressent moins ce dynamisme, ce qui est normal finalement.

C’est une chaussure qui n’est pas forcement idéale pour tout les terrains, et je la recommande plutôt sur des portions plates / roulantes ou légèrement montantes / descendantes dans le cadre d’un ultra trail pour profiter au maximum du dynamisme. Elle est aussi parfaite ou sur des formats courts ou moyens de trail. Enfin, sur des formats très techniques et caillouteux par exemple, je ne suis pas sur que les Vectiv auront un intérêt.

 

En bref, pour répondre à la question : est-ce qu’une plaque carbone dans une chaussure de trail, ça vaut le coup ? Je dirai sans hésiter, oui. TNF à pris le risque d’innover et le pari est réussi. Même si la Flight Vectiv à quelques limitations, au niveau de la performance, c’est surement ce que j’ai vu de mieux en Trail !

Quoi qu’il en soit, les autres marques et The North Face vont probablement investir dans le développement du carbone dans le trail, qui est une technologie prometteuse.

 

Ce que j’ai aimé :

  • Le dynamisme
  • La polyvalence
  • La légèreté

 

Ce que j’ai moins aimé :

  • Tige un peu rigide
  • Très salissantes à cause de la matière du mesh et du blanc

 

Tu peux retrouver les Flight Vectiv directement sur le site de The North Face ou à la boutique SPODE LYON

test the north face vectiv

 


J’espère que ce test t’as plu, si c’est le cas, n’hésite pas à mettre un commentaire et à partager et également à me suivre sur Instagram (@morningrunner_) pour plus de contenu !

À la prochaine ! 😀

SHARE THIS POST

Laisser un commentaire