Bonjour à tous,

 

Après ma bonne performance au Trail Drôme à Buis-les-Baronnies, où j’ai terminé 4ème du format 32km (1700m D+), j’ai décidé de me lancer sur un nouveau Trail long.

J’ai donc choisi l’Ultra Beaujolais Villages Trail pour découvrir les terres Beaujolaises, un terrain de jeu qui m’intéresse depuis un certain temps.

J’ai donc décidé de rédiger un petit compte-rendu de ma course, que j’ai grandement appréciée et ses péripéties.

 

Bonne lecture !

 


L’UBVT, une immersion en pleine nature

 

ultra beaujolais villages trail ubvt 2018 morning runner

Pour présenter un petit peu la course, celle-ci est organisée depuis 8 ans par l’association « Ultra Beaujolais Villages Trail » et se déroule au Perréon. Elle est composée de 95% de sentiers et chemins du pays Beaujolais, avec bien sur, des passages dans les fameuses vignes.

 

Au programme de ce samedi, trois distances sont proposées :

 

Pour ma part, j’ai opté pour le MAXI BVT, soit 42 km avec 2100m D+.

 

Un samedi après midi dans le Beaujolais

 

Tout d’abord, il faut savoir que la semaine que je viens de passer était loin d’être la meilleure de ma vie… Pourtant, elle commençait bien, avec un entraînement sympathique dans les monts d’or pour justement préparer l’UBVT.

chaussettes de running, course à pied, trail

Mise en jambes dans les Monts d’or

 

Malheureusement, le lendemain au soir, je tombe salement malade et ce n’est que vendredi que je commence à récupérer. Du coup, pas d’entraînements, une grosse difficulté à m’alimenter/m’hydrater correctement et une fatigue excessive. Que du bonheur, quand tu sais que tu as une Trail de 42km – 2100 D+ le samedi…

Bien sur, j’ai pensé à annuler ma course, et ça aurait peut-être été la meilleure décision, mais la grande envie de participer à cet événement et mon côté “têtu” ont pris le dessus.

J’essaye donc de réunir toutes les conditions pour “rattraper les dégâts” et ne pas trop être fatigué, en remangeant un peu plus et en passant une bonne nuit de sommeil le vendredi soir.

 

Je me sens un peu mieux ce samedi matin malgré que je sais que je ne suis pas à 100% de ma forme habituelle au départ d’une course.

Après une bonne nuit, je prends mon 1er repas à 10h30 : pâtes et Colin, tout va bien 😊, mais j’essaye de manger des aliments qui marchent pour moi et qui ne perturberont pas trop mon estomac au vu du contexte des jours précédents. Honnêtement ça passe bien en petit déjeuner, tu devrais essayer ! 😂

ultra beaujolais villages trail ubvt 2018 morning runner

Appétissant à 10H30 😉

 

Je vérifie ensuite mes affaires et prépare mes flasques et nous partons enfin pour le Perréon.

Au passage, premiers tests de la boisson Naturium de Nutrisens Sport, et je peux vous dire que c’est une tuerie. Pensée et réfléchie avec le grand François D’Haene, les goûts menthe et poulet curry de cette boisson ISO permettent vraiment de changer de toutes ces boissons sucrées qui ont tendance à écœurer surtout sur du long. Vraiment satisfait de cette gamme Naturium de Nutrisens sport, que je recommande !

ultra beaujolais villages trail ubvt 2018 morning runner

L’esprit de François dans mes flasques 😀

 

Après un petit peu de route, j’arrive au Perréon à 12h30, en avance, afin de prendre le temps de me préparer et voir les premiers coureurs du 80 km arriver.

On respire vraiment la nature et l’air frais dans ce petit village envahi par environs un millier de traileurs aujourd’hui !

Le départ de la course se situe à côté de la salle polyvalente, ou de nombreux bénévoles nous attendent à l’intérieur afin de récupérer les dossards, et même se restaurer, tout au long de la journée.

ultra beaujolais villages trail ubvt 2018 morning runner

 

Je récupère donc mon dossard dans la bonne humeur qui règne en ce début d’après midi. Un cadeau coureur original mais dans le contexte de la région : le verseur de vin souple UBVT.

ultra beaujolais villages trail ubvt 2018 morning runner

 

Une fois fin prêt à prendre le départ, je me dirige vers la ligne ou les 260 coureurs du format 42 km s’agitent ! Je me place sous l’arche et le départ est donné à 13h30 pétantes.

ultra beaujolais villages trail ubvt 2018 morning runner

Derniers réglages

 

L’aventure sur les terres Beaujolaises

 

Une fois le départ donné, j’essaye de garder le rythme de la tête de course composée de 5 coureurs dont moi. Une grosse montée est prévue dès le début, les jambes réagissent bien, et j’arrive à effectuer un bon départ. Au environ du KM 2/3, le trio de tête se détache, et je vais rester 4ème jusqu’à la fin de cette première difficulté et un peu plus, au KM 10.

 

Je me fais ensuite reprendre par le 5ème dans la grande descente, ou celui-ci à littéralement déboulé. Cependant, je le garde en ligne de mire et les relances arrivent vite ou nous courront ensemble, un petit moment.

 

Une fois le KM 13 passé, nous nous perdons bêtement, par manque d’inattention. Après avoir rallongé le parcours d’un KM et perdu quelques minutes, nous retrouvons le bon chemin, en réalisant, malheureusement que plusieurs coureurs nous ont doublés. A ce stade là, nous sommes approximativement dans le 10/12 premiers.

Je reste tout de même concentré et reprends plusieurs coureurs, jusqu’au ravitaillement du KM 24.

ultra beaujolais villages trail ubvt 2018 morning runner

 

Après un ravitaillement qui fait du bien, je relance, et à partir du KM 30, une mauvaise surprise se pointe. Plus de jambes, plus d’énergie… Je pense que mon épisode de maladie de cette semaine m’a rappelé à l’ordre, car c’est une situation très inhabituelle pour moi lors de mes Trails. Je suis à ce moment là a la 4eme ou 5eme place mais incapable de relancer correctement… Je décide  donc de marcher, prendre le temps de m’alimenter un peu et boire. Après quelques KM dans le dur et quelques places de perdues (5 pour le coup), j’arrive à repartir correctement au KM 33/34.

Je finis donc cette course ensuite tranquillement à la 10ème place, sans regrets au vu de la semaine que j’ai passé, même si je sais que j’aurai pu faire grandement mieux si j’étais plus en forme.

ultra beaujolais villages trail ubvt 2018 morning runner

Finish line

 

Un bilan positif tout de même

 

Je suis vraiment content et fier d’avoir pu terminer ce Trail de 42 km au vu du contexte pas du tout à mon avantage de cette semaine. Un super moment au cœur du Beaujolais !

Merci beaucoup à l’organisation et aux bénévoles qui ont contribués au bon déroulement de cet événement !

Je pense que ce ne sera pas la dernière fois que je mettrais les pieds dans le Beaujolais !

 

A bientôt et merci pour votre lecture !