Depuis de nombreuses années, les vêtements de compression sont utilisés dans le domaine médical afin de traiter les symptômes liés au diabète, à l’œdème (gonflement) et aux troubles veineux, entre autres.

Les équipements de compression sont apparus ensuite dans le monde de la course à pied, et on voit aujourd’hui de nombreux athlètes professionnels les utiliser.

On peut donc se demander s’il existe vraiment de réels bénéfices apportés par ces vêtements, pour les sportifs, et si ce n’est pas simplement un effet de mode.

Nous allons voir cela plus en détail tout de suite ! Bonne lecture. 😀

 


La particularité des vêtements de compression

 

Les équipements de compression sont généralement composés de 80% de nylon et de 20% de Spandex. Ils sont très moulants et épousent parfaitement le corps.

Par exemple, pour citer une marque bien présente dans le domaine du sport et de la compression, SKINS propose à ses clients de nombreux équipements.

Val Thorens Summit Games 2018

 

Les principaux bénéfices annoncés par les marques de compression sont (SKINS ci-dessous en l’occurrence) :

  • Une réduction de l’accumulation de l’acide lactique, une augmentation de l’oxygénation musculaire et une amélioration de la circulation sanguine.
  • Une augmentation de la puissance musculaire
  • Une meilleure gestion de l’humidité avec une évacuation de la transpiration efficace
  • Une optimisation de la température corporelle dans des environnements chauds et froids
  • Une protection contre les UV 50+ du soleil

 


La compression au service du sportif

 

Nous avons vu les principaux bénéfices de la compression ci-dessus. Ces bénéfices vont donc agir principalement sur la performance et la récupération. Pour m’assurer que ces affirmations ne sont pas seulement des outils marketing, j’ai décidé de me pencher sur le sujet en m’aidant de certaines études scientifiques, et bien sûr de ma propre expérience avec les vêtements de compression SKINS A400.

 

La compression et la performance

 

Pour être honnête, la technologie de compression ne permettra pas directement de vous faire courir plus vite, ou plus loin. Au niveau de la performance du sportif, celle-ci peut être effectivement améliorée grâce à la compression, via des petits bénéfices que celle-ci va apporter à l’athlète.

On peut citer par exemple une réduction des mouvements musculaires à chaque foulée, le muscle est plus stable et bien maintenu ce qui va permettre une meilleure économie de course et un certain confort. Il y également des bénéfices notoires au niveau de la force d’impact au sol, qui va être réduite.

Des chercheurs allemands ont noté que même si la capacité aérobie ne différait pas entre les coureurs portant des chaussettes de compression et ceux avec des chaussettes ordinaires, les athlètes couraient plus longtemps et atteignaient une vitesse plus élevée lors d’un test sur tapis roulant. De plus, ils ont démontré que la vitesse des coureurs avec des chaussettes de compression était plus élevée, à un seuil anaérobie. J’ai tiré ces informations de l’étude suivante.

Des autres études prouvent également l’efficacité de la compression dans d’autres sports comme le cyclisme. D’après des chercheurs Australiens, la concentration d’oxygène dans les muscles était augmentée lorsque les cyclistes portaient des équipements de compression. Grâce à cela, ils ont mis également plus de temps à atteindre le seuil anaérobie.

La compression est donc effectivement un facteur pouvant influencer indirectement sur la performance en permettant au sportif un meilleur confort et un maintien non négligeable, cependant ne misez pas tout la dessus lors d’une compétition, le facteur humain et l’entrainement reste 90% du travail.

 

La compression et la récupération

 

S’il y a bien un point sur lequel les équipements de compression agissent le plus, c’est bien la récupération après un effort. Cela a également été prouvé par plusieurs études montrant notamment des bénéfices au niveau du taux de renouvellement de la membrane cellulaire dans les muscles endommagés après l’effort, et une diminution de l’inflammation musculaire, permettant donc d’accélérer le processus de réparation du muscle.

Par exemple, dans une étude publiée par le docteur « Ali Ajmol » et ses collègues, ils ont découvert que les chaussettes de compression réduisaient les symptômes liés au DOMS (Delayed Onset Muscle Soreness) 24 heures après deux séances de 10 km sur route (aucune différence de performance n’a été observée).

La recherche du docteur Duffield identifie un lien entre les vêtements de compression et la réduction de la douleur musculaire après un effort de sprint et de pliométrie.

De nombreux athlètes approuvent également le fait que la compression offre de réels bénéfices en termes de récupération.

Pour conclure sur ce point, il existe deux formes principales de rétablissement : la forme physiologique et psychologique, les deux étant tout aussi importantes. Ce qui peut surprendre, c’est que justement certaines recherches suggèrent que les vêtements de compression peuvent avoir le potentiel d’aider dans les deux formes. Nous allons voir cet aspect « psychologique » tout de suite.

La psychologie : c’est dans la tête la compression ?

 

L’une des découvertes les plus intéressantes dans une recherche réalisée par A. Laymon a été les réactions psychologiques de certains sportifs suite à l’utilisation de vêtements de compression. Les sujets ayant signalés des perceptions favorables avaient une légère diminution de la consommation d’oxygène, et donc une amélioration de l’économie de course. Bien évidemment, ces sportifs en question, étaient ceux qui croyaient le plus (mentalement) en l’efficacité de la compression et qui portaient déjà des vêtements de compression auparavant.

Laymon explique, dans son étude, que si le sportif est persuadé et pense que la compression fonctionne, celle-ci fonctionnera vraiment pour lui. Et ceci est réellement confirmé dans l’exemple que j’ai cité ci-dessus tiré de l’étude en question.

C’es une question purement psychologique et si en quelque sorte, si vous sentez que vous faites quelque chose de bien pour votre corps, votre corps réagira de manière positive.

Il y a donc un aspect comportemental à prendre en compte. Je porte un équipement de compression pour ma récup’, donc je pense psychologiquement que mon corps se rétablit plus vite. Le scientifique Hadfield confirme qu’il y a des avantages à cela et explique l’effet psychologique est un facteur important pour le bien-être et la confiance des sportifs.

 


Que penser de la compression au final ?

vêtements de compression morning runner

 

Les vêtements de compression n’aident pas forcement directement le sportif à courir plus loin ou plus vite. L’entrainement reste nécessaire avant tout pour cela.

Cependant, porter une tenue de compression de qualité va nous apporter de nombreux petits bénéfices qui vont permettre de disposer de toutes les conditions pour performer et mieux récupérer. C’est un plus à ne pas négliger. De plus, comme nous l’avons vu dans l’étude de A. Laymon l’aspect psychologique peut également être bénéfique.

Personnellement, j’aime beaucoup courir avec des vêtements amples et classiques : tissu fin et respirant. Cependant, la compression m’attire de plus en plus, notamment dû au fait que j’en ai ressenti des réels bénéfices et que le confort durant la course est vraiment quelque chose de positif.

Concernant, les manchons et chaussettes de compression, comme on l’a vu dans l’analyse ci-dessus, on peut également en tirer des effets bénéfiques. Pour ma part, je ne cours pas avec des manchons de compression tout simplement car je me sens mieux sans. Pourtant on voit de nombreux coureurs les utiliser, mais je pense que rien n’est indispensable et qu’il faut tout d’abord écouter ses sensations personnelles ! Peut-être que je ressayerais plus tard.

Je suis cependant très satisfait de ma tenue SKINS A400 composée du short et du haut

 

Et toi, cours-tu avec des équipements de compression ? Quel est ton point de vue sur ce sujet ?

Laisse un petit commentaire afin de me donner ton avis.

J’espère que cet article t’as plu !

A bientôt et merci pour ta lecture. 😀