la traversée de la baie de saint brieuc 2019 la vaillante course

Salut à toi !

Ce week-end, c’est direction Saint-Brieuc, en Bretagne. À la fois pour voir la famille, mais également pour participer à une course, la traversée de la baie.

Je suis déjà venu ici quelques fois, mais sans vraiment connaitre la région, et ce trail va me permettre aussi de découvrir un peu les beaux paysages et les sentiers bretons.

Pour parler de la traversée de la baie, c’est un trail organisé par le club de course à pied, La Vaillante de Saint-Brieuc. En 2019, ils organisent leur 14eme édition, avec toujours autant de succès cette année.

Comme son nom l’indique, le parcours traverse la baie de Saint-Brieuc, l’une des plus grandes baies d’Europe à marée basse. Celui-ci est donc très varié pour notre plus grand plaisir, avec notamment des portions sur le sentier des douaniers (le GR 34), des passages dans des filières d’eau, pour enfin finir avec 3 km le long de la baie.

Au niveau des différents parcours, on retrouve 3 distances :

 

Pour ma part, je me lance sur le 22 km, parcours ayant le plus haut ratio distance/dénivelé, et une distance qui me correspond bien cette saison.

 

Suite à cette présentation de la traversée de la baie, je vais maintenant passer au compte rendu de ma journée sur cette course !

Bonne lecture 😀

 


Un voyage compliqué…

 

Je pars de Lyon pour Rennes en train la veille de la course, soit vendredi à 18h20 exactement, pour un trajet de 4h30 environ. Le train est bien à l’heure, mais on nous annonce très vite un retard d’1h30 dès que nous partons à cause d’un suicide sur la voie TGV. C’est là que l’enchainement de tracas commence. Notre train emprunte donc la voie TER ce qui nous ralenti, il est ensuite bloqué dans une montée ce qui nous fait à nouveau perdre plus d’une heure. Déjà 3h de retard au compteur et on nous annonce encore 1h d’attente pour obtenir mes autorisations pour reprendre la ligne TGV… Malheureusement, il faut faire avec et nous essayons de rester calmes ! Bref, j’arrive à Rennes à 4h30 du matin (au lieu de 22h30), soit 6h de retard.

Après une heure de route pour rejoindre Saint-Brieuc, je saute directement au lit car chaque heure de sommeil est précieuse à partir de maintenant (le départ de ma course étant à 12h10).

 

La fatigue est présente mais l’envie est plus forte !

 

Je me lève autour de 10h30, logiquement, pas très en forme mais tout de même motivé pour courir.

Après une bonne douche, un petit déjeuner, je me change et je me rends sur place, au bord de la baie de Saint-Brieuc pour aller récupérer mon dossard.

Arrivé au village départ, j’essaye de débloquer les jambes en m’échauffant un peu mais je sens clairement que les 6h passées assis la veille, dans le train ont laissées leur trace. Les jambes sont lourdes, mais le mental et l’envie sont bien présents.

la traversée de la baie de saint brieuc 2019 la vaillante course

Le village départ

 

À 12h00, j’essaye d’oublier tout cela et de me mettre dans ma bulle pour le départ !

 

Un trail varié entre chemin, littoral et plage

 

Le départ :

C’est sous une ambiance joviale que nous prenons le départ à 12h10. Les deux premiers kilomètres sont plats et je pars assez rapidement pour passer au 1er km en 00″03″15, je me retourne et personne ne me suis de très près, je continue sur un rythme légèrement moins intense (2ème km en 00″03″30) pour appréhender la première montée au 3eme kilomètre.

À ce moment-là je suis tout seul et je commence à grimper sur des petits chemins surplombants la baie. Après un enchainement de petites montées et descentes, j’arrive au port du Légué pour longer celui-ci un moment avant de partir dans les sentiers de Saint-Brieuc et Plérin.

Au 10ème kilomètre et après 200m de D+, je check ma montre et je passe en 00″41″00 environ, je tiens le rythme et les sensations sont plutôt bonnes. J’apprends alors que j’ai 2 minutes d’avance sur le deuxième. Je suis assez confiant et je continue sur ce rythme.

Passage au 2ème KM, à bloc

 

Du 12eme km à l’arrivée :

À partir du 12ème kilomètre environ, je commence à ressentir la fatigue de la veille et malgré une bonne hydratation, mes jambes commencent un peu à se manifester et notamment les mollets avec des débuts de crampes sur certaines foulées. À ce moment-là je doute un peu et la crampe peut arriver à n’importe quel moment, donc je décide volontairement de lever le pied. Tant pis pour le chrono, je souhaite tout d’abord, garder ma position de leader et finir sans pépins. Je lève la tête et profite de la fin du parcours, alternant entre passages sur la crête et sur la baie de Saint-Brieuc. C’était le passage le plus dur physiquement pour moi, mais c’est celui que j’ai préféré au niveau du parcours et des paysages !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

C’est donc après quelques kilomètres, les pieds dans l’eau, sur la baie, que je boucle ce parcours  de 22 km et 500m D+ en 01″31″24 (14.44 km/h de moyenne) à la 1ère position sur 452 coureurs !

la traversée de la baie de saint brieuc 2019 la vaillante course

Les jambes un peu mouillées 🙂

 

L’heure du bilan :

 

Courir une compétition en ayant si peu dormi, c’était une première pour moi, et c’est aussi toujours bon de savoir comment son corps réagit sous la fatigue. Je suis content de gagner cette course et même si je sais que j’aurai pu faire un meilleur chrono, je retiens surtout que j’ai bien géré ma course en prenant de l’avance et su ralentir quand il le fallait sur la fin du parcours.

Podium du 22 KM

 


 

De bons souvenirs de Bretagne

 

C’était vraiment top de respirer l’air marin et de changer de paysage le temps d’une course. J’ai adoré courir sur ce trail que je te recommande vraiment, avec son beau parcours varié.

L’ambiance était au rendez-vous sur le grand village départ, avec de nombreux stands et activités ! Au niveau du parcours, le balisage est très précis, plusieurs ravitaillements sont présents et de nombreux bénévoles tous le long du parcours nous aiguillent et nous motivent !

Que dire à part un grand MERCI aux organisateurs, le club de la vaillante ainsi qu’aux nombreux bénévoles, qui se sont mobilisés pour nous aujourd’hui. Je vous dis surement à l’année prochaine, pour courir à nouveau sur cette magnifique baie !

 

À la prochaine ! 👋