Salut à toi !

 

Après une très grosse saison 2017-2018, remplie de nombreux entraînements et de compétition (plus de 20, cf résultats), comme tu as pu le voir, j’ai décidé de faire un petit break pour permettre a mon corps de se remettre physiologiquement et physiquement afin de revenir pour le saison 2018-2019 encore plus fort et avec de belles ambitions. En plus de cela, mon genou opéré du LCA, avait également besoin de repos.

J’ai donc fait une pause de septembre à début novembre, qui m’a fait du bien, cependant, je n’ai pas chômé pour autant et j’ai maintenu ma forme via des séance de vélo de route ou encore de PPG en salle de sport.

Le sujet que je vais aborder aujourd’hui dans cet article, est un peu lié à mon petit break. En effet, je vais te dévoiler quelques petits conseils précieux pour revenir en forme après une blessure, ou une grosse période d’entrainement ou de compétition exigeante pour le corps.

 

Bonne lecture ! 😀

 


Conseil 1 : Prendre son temps

 

La seconde où vous obtenez le feu vert de votre kiné ou médecin pour recommencer à courir ne signifie pas que vous pouvez retourner de plein fouet à l’entrainement sans réfléchir. Il est important de NE PAS précipiter les choses, car la patience est payante sur le long terme. Augmentez progressivement le temps de vos séances ainsi que l’intensité et complétez le reste par un entraînement croisé (vélo, PPG…).

 

Conseil 2 : Ne pas négliger l’après blessure

 

De nombreux coureurs commencent à se relâcher à la suite d’une thérapie physique ou d’exercices de rééducation après avoir surmonté leur blessure. N’oubliez pas que, pour éviter de vous blesser à nouveau, vous devez toujours suivre les soins préventifs et faire très attention, à la zone endolorie ou affaiblie par la blessure. Cette prévention peut aller de quelques semaines à de  nombreuses années en fonction de la gravité de la blessure.

 

Conseil 3 : Se comparer avec sa condition avant la blessure

 

Après une longue pause, vous devez effectuer des comparaisons avec votre condition (ou niveau) avant la blessure. Cela pourra effectivement faire apparaître une certaine frustration mais ce suivi est important pour assurer un bon retour. Suivez vos progrès après la blessure et remportez chaque victoire (par exemple, des km supplémentaires, des séances d’entraînement plus rapides, etc.) au fur et à mesure de votre retour post-blessure. Finalement, vous retrouverez probablement votre ancienne condition physique et votre niveau de l’époque, mais avant de penser à cela, agissez progressivement comme si l’ardoise était totalement vierge, afin de ne pas se précipiter et retrouver son niveau graduellement.

 

Conseil 4 : La mémoire musculaire

 

Et oui, les premiers entraînements vous fouetteront les fesses ! L’important est de vous rappeler que même si vous allez souffrir quelque peu durant votre reprise, et que les premiers entraînements vous donneront l’impression d’avoir des jambes qui n’ont jamais fait un pas dans leur vie, la bonne nouvelle est que, grâce à la mémoire musculaire, votre muscle retrouvera vite ses sensations et son endurance, pour permettre de vous remettre rapidement en forme. Les premières semaines seront difficiles, restez motivé et déterminé et les résultats suivront.

 

Conseil 5 : Force, flexibilité et équilibre

 

Il ne faut surtout pas penser uniquement à son entrainement, et faire aucun effort à coté de celui-ci. Profitez au maximum du temps libre que vous avez (hors entraînements) en vous concentrant sur d’autres faiblesses. Gagnez en flexibilité, améliorez votre force avec du renforcement, et travaillez également votre équilibre. Non seulement cela vous donnera l’impression d’être productif malgré le fait que vous ne pouvez pas beaucoup courir, mais cela vous apportera aussi de réels bénéfices pour votre pratique ! L’idéal est donc de réaliser des exercices de PPG, d’assouplissement, ou encore d’équilibre, chez soi ou encore en salle de sport, avec du matériel adapté.

 

Conseil 6 : Un jour à la fois

 

Être patient est difficile pour tout le monde. En général, on se fixe tous des objectifs (finir une course, améliorer ses temps, etc), ce qui est une très bonne chose. Cependant, en période de reprise, il est plus intelligent de s’adapter au jour le jour. Il est probable que la douleur ne soit plus présente un jour comme elle peut revenir le lendemain. Fixez vous donc des mini-objectifs chaque semaine et servez vous en comme points de repère sur votre parcours pour faire un retour gagnant.

 

Conseil 7 : N’hésitez pas à faire marche arrière

 

Si vous commencez à ressentir à nouveau les symptômes de votre précédente blessure, ou de nouveaux symptômes douloureux, cessez de forcer et refaites le point avec un professionnel de la santé, quitte à recommencer à zéro sa rééducation. Si c’est le cas, réduisez, voir même cessez votre entrainement pour la semaine. Vous pouvez également réduire le temps passé à courir et privilégier plutôt l’entraînement croisé. Ne voyez surtout pas cela comme une défaite ou une régression, mais plutôt comme une prévention et une assurance de ne pas se reblesser, et de revenir en forme, peut-être une ou deux semaines plus tard, mais en bonne santé !

 

Conseil 8 : Rester positif

 

Pour finir, il faut toujours positiver, même juste après sa blessure. Se renfermer sur soi même et être triste ne va pas faire avancer les choses. Laissez vous un peu de temps pour prendre du recul, vous reposer et commencer la rééducation. Il est possible également que certains jours, vous aurez envie de stopper les exercices de rééducation, le vélo… pour aller courir. Mais gardez en tête que c’est une période indispensable pour votre reprise. Honnêtement, revenir d’une blessure n’est pas quelque chose de négatif, et même si les premiers kilomètres font très mal et peuvent vous courbaturer pendant plusieurs jours, l’acte de “resentir” à nouveau de bonnes sensations pendant l’entrainement est positif pour vous. Alors souriez, même si cela ressemble plus à une grimace, et ayez confiance que la mémoire musculaire et votre niveau finira par revenir !

 


Si toi aussi tu as un conseil précieux, n’hésite pas à me le faire savoir en commentaire !

Merci pour ta lecture et à bientôt 😀